3 questions de Stan à Sandrine DUVERNE

 Au tour de Sandrine actuel coach des minimes filles de se prêter au jeux : 

Stan : Salut Sandrine, comment vas tu ? Pour commencer peux tu te présenter, et présenter ton parcours de basketteuse (en tant que joueuse surtout mais aussi en tant que coach) ? 

Sandrine : Bonjour, tout va bien je te remercie. Alors pour commencer ma carrière, modeste mais longue! J’ai commencé à jouer au basket dès l’âge de 5 ans à st victor de cessieu où je  suis restée jusqu’à 15 ans, puis j’ai tenté ma chance à l’Alerte en N4, avec accession en N3, et je suis revenue après 3 années passées à la tour dans mon club formateur, dans lequel j’ai évolué en région pendant près de 20 ans ! eh oui, c’est long…avec entre temps une descente en département, remontée en région, titre coupe de l’Isère mais aussi et surtout 3 enfants… dans le même temps, je conciliais le basket en tant que joueuse(j’ai maintenant arrêté la compétition) mais j’avais surtout l’envie de transmettre à mon tour et j’ai commencé à entraîner dès 1995 les mini poussins puis les poussins de st victor que j’ai toujours, et depuis l’année dernière je coache les minimes de cessieu qui évoluent en région, et entraînées par Marc.

 

Stan : Actuellement tu es coach de l'équipe minime fille région (équipe qui te suit depuis 4 ans ), comment se passe cette expérience pour toi ? Et plus précisément  comment se passe ton début de saison ? Tu t'occupes également du club de St Victor, quel en est ton rôle ?

Sandrine : Etre coatch a été difficile au début, ce n’est pas facile de passer du terrain au banc, parfois encore j’ai l’impression que c’est moi qui vais rentrer sur le terrain ! Mais c’est une belle expérience et je ne la regrette pas car on vit d’autres émotions et on se remet aussi beaucoup en question plus qu’en tant que joueur, stressant. Mais quelle fierté quand on voit les progrès effectués même si ce n’est pas le coatch qui évolue sur le terrain, quand on apporte des solutions et que ça marche c’est génial ! Cette saison se passe plutôt bien , qualifiée en 1e division, nous sommes en haut de tableau pour le moment (fin des matchs allers), dans une poule intéressante et homogène avec des écarts de 10points maximum qui permet aux filles de progresser.

A st victor , je m’occupe toujours des poussins où j’ai un groupe de 16 enfants, c’est complètement différent des minimes, car je fais plus de la formation, et essaie de leur donner le gout de jouer au basket et de les préparer à devenir de bons basketteurs.

 

Stan : Enfin que peut-on te souhaiter pour l'avenir ? En tout cas, nous, on espère te voir encore de nombreuse années sur nos bancscessieutois 

Sandrine : Pour l’avenir, il est sûr que je garderai la formation des petits mais pour le  reste je n’y pense pas, on a une saison qui se passe bien et franchement je n’ai pas encore songer à la saison prochaine, en général quand on se pose cette question c’est que la situation est compliquée et là pour le moment, je m’éclate.

 

Minimes2015 2

 

Merci à toi Sandrine

A suivre : 3 question de Stan à Marie

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau